Ouvrage

A PARAITRE : "Montagnards dans la mondialisation : faire face à la marginalité" (titre provisoire)

Les montagnes sont au cœur d’un paradoxe : elles sont souvent présentées comme des régions « à la marge », dans un contexte de mondialisation qui les fragilise en les forçant à l’ouverture. Mais elles peuvent aussi être considérées comme des territoires d’innovation sociale, dans lesquels des acteurs inventent des alternatives à un modèle de développement libéral remis en cause et font de la mondialisation une chance que les acteurs saisissent pour partir, s’installer ailleurs, revenir avec des idées nouvelles, se brancher sur des réseaux d’acteurs, en mobilisant des modèles, idées, référents identitaires qui circulent à l’échelle internationale.

Comment les montagnards font-ils de la mondialisation une nouvelle ressource qu’ils mettent au service de projets d’ancrage aux territoires de montagne ? Ces projets sont-ils véritablement porteurs d’alternatives de développement ? Résolvent-ils ou accentuent-ils les inégalités entre groupes sociaux et territoires ?

Nourrie par des exemples variés, dans les montagnes européennes (Alpes, Highlands écossaises) et africaines (Atlas marocain, Aïr au Niger), la réflexion est ancrée dans le champ de la géographie culturelle et politique et alimentée par une mise en perspective historique et anthropologique. La recherche interdisciplinaire pour laquelle plaide l’ouvrage est rendue nécessaire par l’urgence qu’il y a à penser comment « bien vivre », dans les montagnes et ailleurs.

Monographie écrite par Mari Oiry-Varacca.

Références

Auteurs : Oiry-Varacca Mari

Editeur : Presses Universitaires de Grenoble

Date de publication : 30/11/2017

Lien :

Soumis par admin le jeu, 23/03/2017 - 10:57