Session

Stations de sports d'hiver. Entre mondialisation et territorialisation, quelle dynamique ?

Cité des Territoires - Université Grenoble-Alpes
Du 11/01/2017 au 13/01/2017

Renseignements et inscription sur le site du colloque

Les stations de sports d’hiver constituent aujourd’hui à l’échelle nationale française comme pour d’autres destinations une économie essentielle, synonyme d’emplois, de fréquentation, de flux financiers.  Ces entités ont souvent été pensées comme des outils d’aménagement du territoire, destinées à répondre aux difficultés du système agropastoral classique entraînant des migrations définitives plus marquées, et à la recherche d’alternatives économiques.

Cependant, plus d’un siècle après les premières initiatives touristiques, les stations et toute la filière associée sont aujourd’hui soumises à de réelles incertitudes. Incertitudes sur la clientèle, leurs attentes et motivations, incertitudes économiques sur leurs modèles et leur pérennité, incertitude environnementale avec des débats entre aménagement et protection sur fond de changement climatique et enfin, des interrogations d’ordre réglementaire et politique. L’ensemble de ces facteurs d’évolutions questionne l’ensemble des stations, quelle que soit leur taille, leur localisation géographique, dans une destination mature ou a contrario, dans des sites encore vierges d’installations, leurs logiques de rentabilité, leur histoire et les systèmes sociétaux qui les ont portées et les portent, … De fait, les stations, à l’instar d’autres formes de développement, sont clairement entrées dans le processus de mondialisation. La concurrence est rude entre sites, entre fournisseurs de la montagne et les conséquences peuvent être intenses pour les territoires et les sociétés locales structurées par cette économie et ce modèle de développement. 

Aussi, dans ce contexte, la session se propose d’explorer le rapport mondialisation / territorialisation selon diverses clefs de lecture :

Le champ des clientèles est un marqueur pertinent de ces processus de mondialisation / territorialisation. L’économie numérique, les stratégies marketing autour de l’expérience, de l’hyper-segmentation des clientèles sont autant de facteurs d’évolutions pour les stations. Quels réservoirs réels de clientèles à horizon moyen et long terme ? Quels sont les impacts des évolutions sociétales de structures et de dynamiques des sociétés ? Quelles articulations entre tourisme de séjours, excursionnisme et itinérances ? Quelles dynamiques culturelles et sportives autour des sports d’hiver ? Comment articuler ces nouvelles attentes de loisirs dans le cadre du vieillissement généralisé de la clientèle ou des nouvelles conceptions des pratiques de loisirs et de séjours ?

Le modèle économique et son devenir sont des interrogations légitimes dans le cadre mondial des opérateurs ? Où se font les investissements des grands groupes ? Sur quelles bases et avec quelles conséquences selon les types de destinations ? Quel est le rôle des financements publics et leur prospective ? Quels autres modèles de développement peuvent émerger ou le peuvent-ils  comme cela a été le cas dans les années 60 ?

En prolongement de la logique économique et financière, une dimension structurante du devenir des stations concerne la question immobilière et plus largement la dynamique foncière. Quels modes d’aménagement pour les stations ? Observe-t-on des processus différents entre contextes touristiques anciens et les nouvelles destinations émergentes ? Comment joue le contexte réglementaire et politique sur ces dynamiques ?

Les modalités de gouvernance des stations constituent également un facteur de différenciation entre destinations. La Loi Montagne en France est souvent mise en relief comme facteur de spécificité dans la gestion des stations françaises, voire comme facteur de moindre concurrence face au modèle plus libéral des autres pays. Pourtant d’autres pays font montre de types de gestion spécifiques, avec l’implication des populations locales fortes en Autriche par exemple ou a contrario, une gouvernance pilotée par l’acteur économique, et ce de manière centralisée. Existe-t-il un modèle plus performant que les autres ? avec quels systèmes d’acteurs parties prenantes ? quelles formes d’exclusions ? 

Enfin, le regard sur les processus de mondialisation ne saurait omettre la dimension environnementale et patrimoniale. Comment les ressources naturelles, leurs protections comme leurs valorisations dans les dynamiques de stations et des territoires associés peuvent contribuer là aussi expliciter la variété des fonctionnements et des dynamiques des destinations ?

Mercredi 11 Janvier
Session Stations de sports d'hiver. Entre mondialisation et territorialisation, quelle dynamique ?

14:00 - 15:45 Stations de sports d'hiver. Entre mondialisation et territorialisation, quelle dynamique ? Des gouvernances en mouvement : Mémoire des stations de ski des Hautes-Alpes (Governances in movement)
PICO Anne-Sophie, Centre de l'Oralité Alpine , MALLEN Marc, Centre de l'Oralité Alpine
De l’objet architectural à la construction d’un territoire : le cas des stations touristiques d’altitude dans les Alpes franco-italiennes (From the architectural object towards the construction of a territory: the case of the ski resorts in the French-Italian Alps)
FRANCO Caterina, MHAevt, ENSA-Grenoble et ABC, Politecnico di Milano, Université Grenoble Alpes et Politecnico di Milano
Stations de sports d’hiver : quelle anticipation du changement pour préparer l’Aménagement du territoire à l’épreuve du climat ? (Ski resorts: how to anticipate change to cope with climate change ?)
FRANÇOIS Hugues, Développement des Territoires de Montagne (DTM), Irstea , SPANDRE Pierre, Centre d'Etude de la Neige, CNRM UMR 3589, GEORGE-MARCELPOIL Emmanuelle, Développement des Territoires de Montagne (DTM), Irstea, MORIN Samuel, Centre d'Etude de la Neige, CNRM UMR 3589.
Régulation des résidences secondaires en Suisse : le retour de l’Etat ? (Regulation of second homes in Switzerland: is the state back?)
CLIVAZ Christophe, Institut de géographie et durabilité, Université de Lausanne
Black diamond in the rough? Ski tourism development in Santa Fe, New Mexico USA
TURCO Douglas Michele, Sport Business School Finland
PAUSE  - 15:40 - 16:00
16:00 Stations de sports d'hiver. Entre mondialisation et territorialisation, quelle dynamique ? Approche croisée des processus de diversification du tourisme par les sports de nature dans les stations de montagne en Suisse et en France (Cross approach of tourism diversification process by outdoor sports in the mountain resorts of Switzerland and France)
LANGENBACH Marc, Institut des Sciences du Sport, Université de Lausanne, TUPPEN John, PACTE - Institut de Géographie Alpine, Université de Grenoble-Alpes, CLIVAZ Christophe, Institut de Géographie et de Durabilité, Université de Lausanne
Pratiques émergentes et dissidences récréatives dans le tourisme sportif de montagne (Emerging practices and recreational dissent in the mountain sports tourism)
CORNELOUP Jean, PACTE, UFR STAPS , BOURDEAU Philippe, PACTE, IGA Grenoble , KREZIAK Dominique, IREGE, IAE Savoie MontBlanc
D’un « modèle unique » à la spécification des stations de moyenne montagne : l’analyse des modalités de mise en œuvre de la diversification (From a « unique model » to the tourism specification of the ski resorts: the analysis of the implementation methods of the tourism diversification)
ACHIN Coralie, IRSTEA
Les caractéristiques des réseaux d’innovation en stations de moyenne et haute montagnes : quelles différences ? (Characteristics of innovation networks developped in averaged stations and high station: what differences?)
GARDET Elodie, Institut de Recherche en Sciences de Gestion (IREGE), Université Savoie Mont-Blanc , FAVRE-BONTE Véronique, Institut de Recherche en Sciences de Gestion (IREGE), Université Savoie Mont-Blanc, PERRIN-MALTERRE Clémence, Environnements, Dynamiques et Territoires de la Montagne, Université Savoie Mont-Blanc , THEVENARD-PUTHOD Catherine, Institut de Recherche en Sciences de Gestion (IREGE), Université Savoie Mont-Blanc

 

Soumis par admin le jeu, 28/04/2016 - 11:38

Institutions partenaires

Membres partenaires

Bourdeau Philippe

Responsable de session

En savoir plus

Gauchon Christophe

Responsable de session

En savoir plus

Granet-Abisset Anne-Marie

Responsable de session

En savoir plus