Atelier de formation

Heuristique de l’intersaison touristique


Du 20/04/2016 au 22/04/2016

La question de la saisonnalité est au coeur du fait touristique, et rythme d’autant plus l’identité économique et culturelle des destinations de montagne qu’elle repose sur une double composante été/hiver. A l’heure ou les politiques de développement cherchent à promouvoir un « tourisme des 4 saisons », le moment creux de l’intersaison –même s’il est atténué par la résidentialisation des lieux touristiques– apparaît plus que jamais comme un facteur de déséquilibre territorial : sous-­‐ occupation des infrastructures, ralentissement économique, sous-­‐emploi, précarité… Pourtant, malgré leur logique socioéconomique vertueuse, les velléités de désaisonnaliser l’activité touristique se heurtent à peu près partout et depuis longtemps à une forte inertie de la part des opérateurs et professionnels du tourisme eux-­‐mêmes, qui ne semblent in fine guère intéressés par un lissage des rythmes de leur activité.

C’est à partir de ce constat que l’atelier 2016 interrogera le statut ambigu, les pratiques et les représentations de l’intersaison dans une destination touristique. Sur la base d’une approche géoculturelle, il s’agira de mieux comprendre en quoi et comment la saisonnalité touristique participe d’une double dialectique du « plein » et du « vide », de la « présence » et de l’« absence », qui constitue une dimension culturelle structurante de l’identité montagnarde. Au delà de ses représentations négatives l’intersaison n’est-­‐elle pas aussi une condition de renouvellement de la culture d’accueil par la réappropriation de l’espace local et du temps personnel et social qu’elle permet ? Quel est son vécu intime par les personnes concernées ? (in-­activités –emplois complémentaires, activités informelles, bricolage, autoconstruction, voyage…,– représentations positives et négatives) ? En termes de mode de vie, ne constitue t-­‐elle pas un « vide » bien rempli ? Quel éclairage apporte t-­‐elle sur l’actualité de la pluriactivité comme ressource créative dans les sociétés contemporaines ? Quelle lecture en creux offre t-­‐elle du fait touristique dans un territoire ? Comment les questions de la précarité et de l’émancipation se posent-­‐elles dans les territoires touristiques ? Existe t-­‐il un tourisme de l’intersaison ? Quels sont les freins et leviers pour concevoir une multisaisonnalité touristique en montagne ?

Cette démarche sera conduite à partir d’un protocole d’observation in situ et d’entretiens compréhensif auprès d’un panel d’une vingtaine de professionnels en lien avec le tourisme (salariés saisonniers, commerçants, artisans, agriculteurs, moniteurs sportifs, responsables d’offices de tourisme, élus locaux, habitants, résidents secondaires, touristes d’intersaisons). L’atelier se conclura par une demi-­‐journée de Forum ouvert animé par une professionnelle du tourisme, qui permettra à la fois de valoriser l’apport des investigations et observations des étudiants, et d’initier ceux-­‐ci à une technique participative complémentaire de l’atelier de créativité intégré à la semaine qui précède le travail de terrain.

Soumis par admin le jeu, 15/09/2016 - 13:49

Institutions partenaires

Membres partenaires

Bourdeau Philippe

Responsable pédagogique

En savoir plus