Projet de recherche

BioMont : Regards croisés – Nouveau Biome Montagne

Grenoble
Du 01/04/2012 au 01/07/2014

Retrouvez ici l'ensemble des projets liés à BioMont

Le premier WP, BioMont, ouvert sur les géosciences, avait pour objectif de définir les bases conceptuelles et méthodologiques d’une analyse de l’incidence du changement global sur les sociétés, activités et territoires de montagne. Le travail sur un concept pluridisciplinaire s’est accompagné là d’un travail méthodologique sur l’interdisciplinarité, qui lui-même a conduit à l’expérimentation et la définition d’outils pour la mise en oeuvre d’un dialogue pluri ou interdisciplinaire fécond.

BioMont, consacré à l’analyse interdisciplinaire de l’incidence du changement global sur la montagne s’est appuyé sur une ingénieure d’étude et une post-doctorante. La perspective interdisciplinaire a conduit à la mise en place d’ateliers à géométrie variable, soit internes au groupe de travail, soit académiques ouverts à des chercheurs extérieurs spécialistes reconnus des questions abordées, soit en partenariat avec des acteurs socio-professionnels ou d’interface. Plusieurs outils, destinés à favoriser le dialogue interdisciplinaire ont été développés : bibliographie commentée, glossaire, frise systémique.

La construction du socle commun conceptuel et méthodologique pour aborder la notion de changement global et qui fasse sens au niveau des SHS conduit à l’interrogation des autres grands champs disciplinaires, les géosciences et les sciences de l’environnement, lesquelles disposent d’outils d’observation, de qualification et de quantification des changements sur le temps long, pour se nourrir de leurs expériences et de leurs réflexions menées ou en cours. Compte tenu de la complexité et la multiplicité des acceptions, l’enjeu était de se doter d’outils communs afin de s’approprier le concept de manière collective.

Trois principaux outils pour le dialogue pluridisciplinaire ont été démarrés :

  1. Un premier travail méthodologique de compilation et d’analyse bibliographique critique a porté sur les notions de changement global et d’adaptation. Il en a examiné les distinctions, l’appropriation par les SHS et  les autres domaines, les notions corrélées (bifurcations, ruptures, etc). Il révèle les types d’approche, dans les objets et thèmes, mais aussi dans les échelles. Ce travail a aussi l’intérêt de définir quels ouvaient être les apports des SHS. Une définition partagée du changement global en est issue. Elle le pose comme « une mutation et une transition de l’organisation des sociétés et des pratiques sociales sur fond de changement culturel, climatique, énergétique, économique et démographique ». Cette synthèse intitulée « État des lieux de la notion de changement global dans les différents champs disciplinaires et plus spécifiquement en SHS. Note de synthèse bibliographique » est mise disposition via le site web du LabEx. 
  2. Un second outil est celui du glossaire. Il développe l’identification des concepts et leurs acceptions dans les différentes disciplines (rupture, bifurcation, adaptation, émergence, auto-organisation, inertie, forçage, mutation, équilibre, etc.). Il donne lieu à un travail de co-construction de définitions partagées, socle pour le dialogue. Ce glossaire multidisciplinaire est composé de deux types de concepts : des  concepts méthodologiques (notions polysémiques ou polymorphes traduisibles par chacun en fonction de son propre positionnement de recherche) ; des concepts théoriques, issus de la théorie de systèmes complexes, à partir desquels l'équipe souhaitait interroger les processus de changements dans les territoires de montagne. Il constitue un work-in-progress permanent.
  3. Le troisième outil capitalise sur ces bases. Avec l’objectif d’imaginer des protocoles opératoires partagés et des outils qui faciliteraient et accompagneraient les recherches, le WP1 a adopté l’approche processuelle, et testé un outil de représentation des changements, la frise de processus complexes, inspirée de la frise chronosystémique des géographes (Elissalde 2000a). Cette frise a été expérimentée par des chercheurs de disciplines diversifiées, sur leur objet de recherche propre : agronomes, économistes, aménageurs, anthropologues, sociologues, civilisationnistes, géographes. Les analyses quant à l’apport de l’outil ont été confrontées. Par ailleurs, en fonction des résultats, une analyse de sa conception et des modifications à apporter pour en améliorer l’efficacité a été réalisée. L’utilisation a permis de révéler la profondeur et la richesse des positionnements épistémologiques et des conceptions du changement, et de faire émerger des problématiques interdisciplinaires s’appuyant sur la complémentarité entre approches. Elle a aussi obligé chacun à « innover » au sein de sa discipline, en hybridant ses concepts, à sa façon, autour de problématiques du groupe. Elle permet également, par sa nature même, de considérer le temps long et de confronter la complexité des échelles temporelles intervenant dans un processus de changement. L’apport de cette expérimentation pour le dialogue entre disciplines a été formalisé par plusieurs publications. A son issue, la méthodologie de la frise chrono-systémique est apparue fructueuse et susceptible d’être développée. Il a donc été décidé d’examiner les possibilités de construire à partir de là un outil générique pour les chercheurs, mais aussi destiné à un usage professionnel, notamment dans les dispositifs participatifs de diagnostic, planification ou projet territorial. 6 mois de post-doc sont consacrés en 2015 à une étude de faisabilité. La frise chrono-systémique est également un projet lauréat du salon « Innovatives SHS ».

Outre ces outils, trois projets thématiques et d’explorations interdisciplinaires ont été menés suite à un appel à projets interne aux unités partenaires :

  • CrHistAl (Crues historiques dans les Alpes) 
  • JAILOO (Permanences et changements dans les communautés des pâturages kirghizes) développant une approche géo-anthropologique ;
  • CGPM (Changement Global et Populations de Montagne)

La dynamique d’entraînement issue de ce WP est notable. En effet, le spectre des SHS convoquées est particulièrement étendu, de l’anthropologie ou la littérature à la géographie. Les démarches ont donné lieu à un dialogue avec des disciplines des sciences exactes : écologie, informatique, climatologie, hydrologie.Elles ont conduit non seulement à un travail collectif mais aussi à des théorisations partagées et des transferts conceptuels, via le glossaire. Cette dynamique collective se reflète dans des publications collectives : sur la frise elle-même avec la rédaction d’un ouvrage collectif proposé à la collection numérique « Cahiers ITEM »  et un article dans la revue EspacesTemps.net (« Agnès Bergeret, Jean-Jacques Delannoy, Emmanuelle George-Marcelpoil, Delphine Piazza-Morel, (et al.) "L’outil-frise, dispositif d’étude interdisciplinaire du changement territorial.", EspacesTemps.net, Travaux, 17.07.2015 http://www.espacestemps.net/articles/loutil-frise-dispositif-detude-interdisciplinaire-du-changement-territorial/).

Soumis par admin le mer, 06/05/2015 - 16:38

Membres partenaires

George-Marcelpoil Emmanuelle

Responsable scientifique

En savoir plus

Delannoy Jean-Jacques

Responsable scientifique

En savoir plus

Arnaud Fabien

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Bergeret Agnès

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Berthier-Foglar Susanne

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Blamont Denis

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Bonnefoy-Claudet Lydie

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Boudières Vincent

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Favier René

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Dobremez Laurent

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Duval-Massaloux Mélanie

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

François Hugues

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Frochot Isabelle

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Girard Sabine

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Laforgue Denis

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Mouthon Fabrice

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Pabion Mouriès Johanne

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Ployon Estelle

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Raspaud Michel

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Tolazzi Sandrine

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus

Achin Coralie

Chercheur.e impliqué.e

En savoir plus