Hakimi Nassima

Après des études en classes préparatoires littéraires à Paris, j'ai été acceptée à l'ENS Lyon en tant qu'étudiante pour le master "Systèmes Territoriaux, Aide à la décision et Environnement". Pour valider ce master, j'ai réalisé un mémoire sur la déclinaison de la stratégie européenne de lutte contre la pauvreté au Royaume-Uni qui m'a beaucoup intéressée. C'est à ce moment-là que j'ai compris que la géographie sociale était la branche de la géographie dans laquelle je me retrouvais le plus.

Une fois le master de l'ENS validé, j'ai préparé pendant un an l'agrégation de géographie et je l'ai obtenue. Elle m'a permis d'aller enseigner quatre ans au lycée, d'abord en Bretagne, puis en région parisienne.

Epanouie dans mon métier d'enseignante du secondaire, je me suis toutefois vite rendue compte que je ne souhaitais pas pour autant renoncer à la recherche. C'est ce souhait qui m'a poussé à candidater pour le projet de thèse proposé en 2017 par le LABEX ITEM sur le sujet suivant " les innovations sociales en montagnes: des leviers pour une transformation écologique des territoires".

Je suis inscrite en thèse depuis janvier 2017 et les questions de transition socio-écologique, d'innovations sociales, de développement territorial rural et d'inclusion sociale sont au cœur de mon travail.