Franco Caterina

Je travaille sur une thèse en Architecture intitulée L’architecture du loisir dans l’après-Seconde Guerre mondiale. Le cas des Alpes franco-italiennes et financée par un contrat doctoral (janvier 2015-décembre 2017). La recherche s’intéresse aux infrastructures pour le tourisme de masse, construites sur les Alpes franco-italiennes entre la fin des années cinquante et le milieu des années soixante-dix. Ces établissements de haute altitude représentent un modèle urbain concentré dans l'espace et pensé pour être autosuffisant. Toutefois, suite à une étude de l'état de la recherche et une prise de conscience des enjeux actuels de ce territoire, on propose une relecture de l'histoire de la construction des centres touristiques à travers l’évolution de leurs relations avec le contexte. On passe donc de l’étude d’un objet architecturale à l'analyse d’un système d’infrastructure, de l'échelle locale à celle territoriale. L'hypothèse qui soutient la recherche considère la connexion au territoire comme élément stratégique pour penser le développement futur de ces établissements.

Laboratoire Métiers de l’Histoire de l’Architecture, édifices-villes-territoires, ENSA-Grenoble, ED 454 SHPT, Univerité Grenoble Alpes & Dipartimento ABC, Scuola di dottorato del Politecnico di Milano

Mail : caterina.franco[@]grenoble.archi.fr

Bibliographie Innovation & Territoires de Montagne

2017

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01486560

COMM

2016

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01284611

COMM