Actualité du Labex

Les loisirs de montagne sous Vichy : droit et politique

20/05/2016

Entrée libre : inscriptions en ligne et renseignements au 04 76 82 58 16

Comme d’autres régimes autoritaires de l’époque, Vichy a instrumentalisé les loisirs de montagne, dont la promotion s’inscrivait dans une entreprise de redressement national imaginée par « l’Etat français ». Le colloque dressera un panorama des aspects juridiques et institutionnels de cette politique sportive, qui reste encore largement méconnue. Il s’agira aussi de mesurer la singularité de l’approche française (en particulier, par rapport à l’Allemagne nazie et à l’Italie fasciste), ainsi que de faire la part entre rupture et continuité historiques. Sur certains aspects, le régime de Pétain a prolongé l’œuvre du Front populaire. Sur d’autres, il devait léguer à la République des outils, relatifs à l’aménagement touristique de la montagne, dont une partie subsiste aujourd’hui. Faire l’inventaire de cet héritage permettra d’apporter une pierre à la connaissance des origines historiques du droit de la montagne en France. Au cours de cette journée d’études interdisciplinaire, les juristes des laboratoires organisateurs (CRJ, UGA / CDPPOC, USMB) croiseront leurs analyses avec celles d’historiens et d’autres spécialistes en sciences sociales.

Localisation : Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes (Domaine universitaire ; Saint-Martin-d’Hères). Un colloque du CRJ et du CDPPOC.

9h - Accueil des participants

9h30 - Mots de bienvenue
David Déchenaud, Doyen de la Faculté de droit de Grenoble
Nicolas Kada, co-directeur du CRJ
Jean-François Joye, directeur-adjoint du CDPPOC

MATINÉE - Sous la présidence de Michel Raspaud, professeur de sociologie, Université Grenoble-Alpes

10h - Propos introductifsPhilippe Yolka, professeur de droit public à l'Université Grenoble-Alpes

Vichy et la montagne : "une révolution nationale" ?

10h30 - Les loisirs de montagne en France avant VichyBruno Berthier, maître de conférences en histoire du droit à l’université Savoie-Mont-Blanc
11h - Les loisirs de montagne dans les régimes autoritaires européens de l’époqueAnne-Sophie Nardelli-Malgrand, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Savoie – Mont-Blanc
11h30 - Débats

12h - PAUSE DEJEUNER

APRÈS-MIDI Sous la présidence de Philippe Bourdeau, professeur de géographie, Université Grenoble-Alpes

L’encadrement des loisirs de montagne sous Vichy

13h30 - La prise en charge institutionnelle de la montagneClément Benelbaz, maître de conférences en droit public à l’Université Savoie-Mont-Blanc
14h - Vichy et le corporatisme : l’organisation des professions de montagneChristophe Quézel-Ambrunaz, maître de conférences en droit privé à l’Université Savoie-Mont-Blanc
14h30 - La jeunesse et la montagne sous VichyOlivier Hoibian, maître de conférences en sociologie à l’université Toulouse III – Paul Sabatier

15h - Débats - Pause

L'aménagement touristique de la montagne

15h30 - Les acteurs de l'aménagement de la montagnePatricia Bénézech, doctorante en droit public à l’université Savoie – Mont- Blanc
16h - Le « versant obscur » de la montagne : aménagement touristique et spoliations antisémites (Megève, Chamrousse)Claire Courtecuisse, maître de conférences en histoire du droit à l’Université Grenoble-Alpes / Tal Brutmann, chercheur à l’EHESS
16h30 - L’invention des outils juridiques de l’aménagement touristique de la montagneJean-François Joye, professeur de droit public à l’Université Savoie-Mont-Blanc

17h - Débats - Clôture du colloque

Soumis par admin le ven, 20/05/2016 - 00:00