Actualité du Labex

Communication : Analyse de la diversité de la montagne : dépasser l'opposition ville-montagne.

01/12/2015

Intervention autour de la thématique « De la montagne à la ville, de l’effet résidentiel à l’effet économique ».

Les dynamiques résidentielles ou le développement d’activités de loisirs peuvent apparaître comme de nouvelles traductions d’une situation de périphérie des espaces montagnards, entre banlieue et parc urbain. Ces activités toutefois ne sont pas sans effet sur l’activité économique locale : le résidentiel génère des revenus et des emplois, le récréatif conduit à la création d’entreprises diversifiées, de services ou de production. La géographie en est complexe, avec des antennes urbaines de loisirs de montagne aussi bien que de l’entrepreneuriat local par les nouveaux résidents. Ces dynamiques ont également des effets socio-spatiaux. L’attrait qu’exerce la montagne est distinct pour les jeunes ou les retraités, pour les cadres ou les ouvriers.

Cette partie examine ces effets croisés, dans leurs formes et dans leurs conditions.

Intervention tenue lors de la journée "La relation ville-montagne : un écosystème équitable ?" organisée par le LabEx ITEM et l'association MONTANEA au centre des congrès Le Manège à Chambéry, le 11 juin 2015.

Soumis par admin le mar, 01/12/2015 - 12:14