Appel à contribution

Recrutement PostDoc : Construction d’une grille d’analyse de la place des alpages (...)

Du 24/07/2017 à 31/08/2017

Construction d’une grille d’analyse de la place des alpages dans les systèmes d’élevage agropastoraux et pour les ajustements face aux aléas climatiques

Le LabEx « Innovation des Territoires en Montagne » (ITEM), est un réseau pluridisciplinaire contribuant à l’analyse et l’expertise qu’appellent les différentes formes de changement en zones de montagne. L’IRSTEA de Grenoble, membre du LabEx ITEM, assure la coordination scientifique du programme de recherche-action Alpages Sentinelles. Ce programme regroupe une diversité d’acteurs à l’échelle des Alpes françaises (scientifiques, gestionnaires d’espaces protégés, conseillers de Chambres d’Agriculture et de services pastoraux, éleveurs et bergers). Il vise à mieux comprendre les impacts du changement climatique en alpage et à réfléchir collectivement à des pistes d’adaptation. Dans le cadre du LabEx ITEM, l’Irstea approfondit en particulier des questionnements ayant trait à la gestion et à la gouvernance des alpages.

Proposition scientifique

Les alpages sont des espaces vulnérables au changement climatique. Ils constituent une ressource fourragère estivale indispensable pour de nombreux systèmes d’élevage, et ce sont aussi des espaces porteurs d’enjeux environnementaux et patrimoniaux importants. Penser l’adaptation au changement climatique sur les alpages implique de repenser les cadres d’analyse de leur gestion, et conduit notamment à s’interroger sur les liens entre les alpages et les exploitations qui les utilisent.

L’objectif de ce post-doctorat sera de caractériser la place des alpages dans les systèmes d’élevage agropastoraux et de décliner ce cadre d’analyse en un outil d’accompagnement technique à destination des conseillers agricoles.

Il s’agira d’une part de caractériser des fonctions génériques des alpages pour les différentes dimensions des systèmes d’élevage (système fourrager, gestion sanitaire, conduite de la reproduction, organisation du travail…). Il s’agira également d’être en mesure de comprendre, au travers de ces fonctions, la cohérence d’ensemble des systèmes d’élevage dans les rôles attribués aux alpages. Le travail approfondira en particulier la question des modalités d’ajustements à l’articulation alpages-exploitations face aux aléas climatiques.

Ce travail nécessitera de prendre en compte les spécificités de l’alpage, en particulier leur utilisation qui est fréquemment collective dans le cadre de groupements pastoraux, et leur statut de « biens communs » qui oblige plus qu’ailleurs à considérer les autres acteurs et les autres fonctions de l’espace. On s’attachera également à prendre en compte la grande diversité des systèmes d’élevage utilisateurs d’alpages : systèmes ovins/bovins, allaitants/laitiers, locaux/transhumants…

Ce travail sera conduit au sein d’un collectif associant des conseillers de Chambres d’Agriculture et de services pastoraux du massif alpin. Le post-doctorant s’appuiera sur une analyse bibliographique déjà réalisée et remobilisera des premiers travaux conduits avec ces conseillers. La réflexion s’appuiera également sur une diversité d’exploitations et d’alpages suivis chaque année depuis 3 à 10 ans, et sur une base de données rassemblant ces suivis.

Le post-doctorant aura en charge l’animation du groupe de travail, ainsi que la coordination du suivi de 37 exploitations, réalisé chaque année par les membres de ce groupe dans le cadre du programme Alpages Sentinelles.

Missions

Après un temps de prise de connaissance de la problématique et des travaux scientifiques déjà réalisés et en cours de réalisation, le post-doctorant assurera les missions suivantes :

  • Animation du groupe de travail de conseillers chambres et services pastoraux.
  • Formalisation d’un cadre d’analyse et mise à l’épreuve de ce cadre au travers des suivis antérieurs. Ce travail aboutira à la rédaction d’un article scientifique.
  • Elaboration  d’un outil d’accompagnement à destination des conseillers techniques.
  • Animation-coordination des suivis sur 37 exploitations, incluant la participation à quelques suivis avec les différents conseillers (de l’ordre d’une dizaine).
  • Restitution des travaux pour le séminaire final du programme, et participation à l’organisation de ce séminaire

Profil recherché

  • Doctorat en sciences agronomiques, en zootechnie des systèmes d’élevage, ou en géographie humaine, avec une bonne connaissance des approches systémiques à l’échelle de l’exploitation agricole.
  • Bonne connaissance des systèmes d’élevage pastoraux et de montagne ainsi que des acteurs du développement agricole en montagne.
  • Expérience de recherche en interaction avec les acteurs du développement, et goût pour les travaux de recherche participative et de recherche-action.
  • Compétences d’analyse et de synthèse à partir de documents en français et en anglais.
  • Capacités rédactionnelles et expérience de rédaction d’articles scientifiques
  • Solides qualités personnelles d’autonomie, d’initiative, de rigueur ainsi que des capacités à animer un travail en réseau avec des partenaires issus de l’accompagnement technique agricole.

Cadre contractuel

Contrat d’une année (environ 1.900 Euros net/mois) plus frais de fonctionnements liés à la mission. Localisation dans les locaux de l’IRSTEA Grenoble, 2 rue de la Papeterie, Domaine universitaire de St Martin d’Hères. Nombreux déplacements de terrain à prévoir. Bureau et ordinateur fournis.

Début du contrat : octobre 2017

Encadrement

Baptiste Nettier et Hermann Dodier (Université Grenoble Alpes, IRSTEA Grenoble UR DTGR)

Le dossier de candidature doit comporter 

  • Une lettre de motivation pour ce contrat.
  • Un CV comprenant une liste de publications et d’activés scientifiques (colloques, séminaires…) et d’éventuels projets de recherche-action-participative.
  • Une copie du diplôme de doctorat
  • Un résumé de la thèse, ainsi qu’une copie du rapport de soutenance.
  • Une lettre de recommandation.
  • Une preuve de la capacité à écrire (article ou rapport).

Pour candidater, merci d’adresser un mail accompagné des pièces indiqués ci-dessus avant le 31 août 2017 aux deux adresses : baptiste.nettier@irstea.fr, hermann.dodier@irstea.fr.

Contacts et renseignements : baptiste.nettier@irstea.fr

Soumis par admin le lun, 24/07/2017 - 11:41